Ensemble & solidaires : découvrez le témoignage de Laëticia Blondel

Ensemble & solidaires
Ensemble & solidaires

 

J’ai fabriqué des masques en tissu pour venir en aide au personnel soignant Laëticia nous raconte sa démarche
Laeticia Blondel

Laëticia Blondel

TLB Planner - Purina
 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?


Laëticia, je suis en charge de planifier les expéditions vers l’export (19 pays) chez Nestlé Purina, à l’usine de Montfort Sur Risle (27), et je suis aussi coach de l’équipe Nestlé dans le challenge inter-entreprises de Pont-Audemer.

Cela me tient à cœur car ce challenge permet de fédérer les collaborateurs… Dans le sport, le grade n’a pas d’importance, il n’y a pas d’employés, de chefs… On est tous égaux !

 


 

Pourquoi as-tu initié cette action ?


Ma meilleure amie est infirmière aux urgences du CH de Pont-Audemer. Très souvent, elle m’a parlé de leur manque de masques et de son sentiment d’impuissance face à cette crise. Elle m’a donc demandé si je pouvais l’aider... Ces masques ne sont pas homologués FFP2, mais c’est mieux que rien…

 


 

Et en pratique, comment as-tu fait ?


Etant en télétravail tout en continuant l’éducation de mon plus jeune fils, je n’avais pas beaucoup de temps à y consacrer. J’ai donc fait quelques masques un dimanche et j’ai fait appel à mes amies/voisines (réseau de l’école de mon fils) qui étaient plus disponibles. Nous nous sommes toutes mises à l’ouvrage. En réunissant des chutes de tissu, des fins de rouleaux d’élastiques, nous avons pu créer une belle collection de masques ! Heureusement, le centre hospitalier a rapidement reçu des masques homologués et nous avons pu distribuer les masques que nous avions confectionnés à la famille de mon amie pour les protéger, ainsi qu’aux enseignantes mobilisées pour assurer l’école des enfants du personnel soignant. Des hôtesses de caisse d’un supermarché ont également pu en bénéficier. Grâce à une communication en interne sur notre site, bon nombre de collaborateurs m’ont demandé des masques. N’ayant pas beaucoup de temps à y consacrer, j’ai fait un petit tutoriel pour que chacun puisse créer son propre masque sans besoin d’élastique, ni de machine à coudre.

 


 

Quel enseignement en as-tu tiré ?


Une petite chose à mes yeux, s’est finalement avérée être d’un grand soutien à toutes les personnes sur le front. Une entraide a été mise en place et j’espère qu’elle continuera après cette crise sans précédent. Nous sommes dans une société de métro, boulot, dodo sans se soucier des autres. J’espère que cette crise fera changer notre état d’esprit. Pour ma part, je continuerai de prendre le temps de prendre soin des autres et je continuerai à lever la tête du guidon.