Les "Maggi Mammies"

 

Saly Kone, mère de famille en Côté d'Ivoire, à Abidjan et vend des épices et bouillons Maggi pour Nestlé. Ce travail lui a permis de devenir indépendante financièrement, et elle a l'intention de donner à sa fille une éducation à temps plein.

Saly fait partie des 15 000 "Maggi Mammies" que compte la Côte d'Ivoire, et est fière de vendre des produits qui améliorent la nutrition de la population. La qualité nutritionnelles des produits Maggi a été obtenu grâce au travail effectué par Nestlé pour résoudre les carences en micronutriments en fortifiant le produit avec du sel et du fer iodé.

Nous avons aussi développé une formation pour les femmes comme Saly, les "Maggi Mammies", à travers l'Afrique de l'Ouest et le Centre-Afrique afin de sensibiliser ces dernières sur l'importance de la nutrition, des régimes équilibrés et de l'hygiène culinaire.

Les carences en micronutriments représentent un problème de santé publique récurrent à travers le monde et ce sont particulièrement les enfants et les femmes en âge de procréer qui sont touchés.

On estime que 2 milliards d'êtres humains souffrent aujourd'hui de "faim invisible" qui est une insuffisance en vitamines et minéraux essentiels pouvant créer de graves dommages mentaux et physiques si elle n'est pas traitée.

Nous avons fournis 192 milliards de portions d'aliments enrichis en micronutriments en 2015 pour lutter contre cette carence et nous avons lancé dans le même temps notre politique de Fortification en micronutriments.