Retour à la liste
3 minutes de lecture
Nourrir et éduquer sa famille vont de paire. Si vous êtes prêts à rallier votre famille autour d'une meilleure nutrition, faites-le sans perdre une minute.

Faire régulièrement de bons choix alimentaires peut favoriser la bonne santé de votre famille. En plus de vous aider à rester en bonne santé, un régime alimentaire nutritif peut soutenir la croissance, renforcer le système immunitaire et améliorer votre énergie. Une bonne alimentation peut même améliorer votre humeur ainsi que les performances à l’école et au travail.

Faites de la bonne nutrition une affaire de famille en vous résolvant à opérer ensemble des changements sains. Voici quelques conseils pour remettre chaque membre de la famille sur la voie d’une bonne nutrition.

1. Commencez avec les aliments pour bébés et tout-petits.

Aidez votre bébé à découvrir différentes saveurs

Pour contribuer à la mise en place d’une vie de bien-être, commencez par prendre de bonnes habitudes alimentaires pendant la grossesse et continuez à faire des choix nutritifs pour votre bébé. Le lait maternel est la nourriture idéale pour les nourrissons. Des experts tels que l’Organisation mondiale de la santé recommandent un allaitement maternel exclusif pendant les six premiers mois de vie de votre bébé, suivi d’un allaitement maternel aussi long que possible après l’introduction des premiers aliments.

Les bébés sont généralement prêts à essayer des aliments solides aux alentours de 6 mois. Votre pédiatre peut vous aider à déterminer quand votre bébé sera prêt. L’alimentation à base de céréales enrichies en fer est une excellente façon de répondre à ses besoins en fer. Ajoutez un fruit et un légume à la fois, en respectant un délai de quelques jours entre chaque nouvel aliment.

Assurez-vous que les aliments ont une taille et une texture adaptées au développement de votre bébé, en commençant par des aliments en purée, puis en passant progressivement à de petits morceaux mous au fur et à mesure qu’il ou elle apprend à mâcher. Le fait d’offrir une grande variété d’aliments nutritifs, adaptés à son âge, aidera votre bébé à goûter différentes saveurs.

2. Amenez les enfants dans la cuisine.

Si vous êtes parent, n’oubliez pas que vous êtes surveillé. Veillez donc à ce que votre enfant vous voit manger plus de fruits, de légumes et de céréales complètes, et moins d’aliments gras, sucrés ou salés. Expliquez pourquoi le lait et l’eau sont de meilleurs choix que les boissons sucrées.

Prévoyez de partager les repas. Le repas partagé est une excellente chance de se reconnecter en tant que famille et d’engager vos enfants dans des explorations positives et amusantes de ce que signifie être en bonne santé.

Les enfants ont tendance à manger plus sainement lorsqu'ils aident à préparer

Invitez les enfants à vous aider au supermarché, à planifier les repas et à cuisiner. Ils gagneront des compétences importantes pour la vie. Une étude a même révélé que les enfants qui aident à préparer les repas mangent plus de légumes que ceux qui ne participent pas.

Vous ne parvenez pas à faire goûter de nouveaux aliments à vos enfants ? N’abandonnez pas les recherches montrent que les jeunes enfants peuvent devoir essayer un nouveau légume jusqu’à 10 fois avant d’apprendre à l’aimer.

3. Faites des provisions pour les adolescents.

Une bonne nutrition est essentielle pendant l’adolescence, mais cela peut être un défi. Les adolescents développent leurs propres préférences alimentaires. Ils sont en pleine croissance et toujours en mouvement.

Il vous faut donc leur faciliter une alimentation saine. Faites des provisions d’aliments simples et attrayants : des fruits et légumes coupés aux smoothies, en passant par des wraps aux céréales complètes, des soupes et des sandwichs. Pour offrir à vos adolescents une boisson satisfaisante pleine de protéines, optez pour le lait chocolaté, qui offre neuf nutriments essentiels, y compris de la vitamine D, du calcium et du potassium.

Alors que leurs besoins nutritionnels augmentent, les adolescents sont confrontés à de nouveaux défis émotionnels qui peuvent les amener à trop manger, à sauter des repas ou à se mettre au régime. Surveillez les habitudes alimentaires malsaines et soyez sensible aux préoccupations de l’image corporelle. Continuez à offrir des repas de famille détendus et positifs.

4. Grandir sans grossir

Vers 50 ans, notre métabolisme commence à ralentir. Nous avons besoin de moins de calories, mais il est difficile de lutter contre les vieilles habitudes. C’est à ce moment-là que la consommation consciente peut aider.

Mettez la table, éteignez vos appareils et savourez chaque bouchée

Mettez la table, éteignez vos appareils et savourez chaque bouchée. Vous serez plus satisfait après les repas et moins tenté de grignoter. Modifiez votre consommation d’alcool et n’oubliez pas votre bouteille d’eau.

Et si vos portions ont considérablement augmenté au fil des années, il est temps de rechercher des repères de portions (pdf, 630 Ko).

5. Si vous êtes plus âgé, faites les choix alimentaires les plus sages.

Que ce soit par changement de goût ou bien à cause de problèmes dentaires, de médicaments ou d’une maladie, nous perdons souvent l’appétit lorsque nous vieillissons.

Malgré la réduction des besoins énergétiques, une bonne nutrition reste essentielle pour les personnes âgées. Et il n’est jamais trop tard pour faire des changements positifs.

Si vous ou un membre de votre famille ne pouvez pas aller faire les courses assez souvent pour acheter des produits frais, faites vos courses en ligne. Ou achetez des fruits et des légumes surgelés et en conserve, qui peuvent être aussi sains que les produits frais. Lisez les étiquettes pour éviter le sucre ou le sodium supplémentaires et n’oubliez pas de boire beaucoup d’eau.

Si la perte de poids devient un problème, songez à prendre un complément alimentaire liquide ou une boisson substitut de repas. Les compléments alimentaires actuels sont une manière savoureuse de combler les besoins en nutriments, calories et protéines.

Alors, allez-y et reprenez tout depuis le début. Remplacez dès à présent vos anciennes habitudes alimentaires par des réflexes plus sains. Et faites-le ensemble.