Nestlé publie ses résultats semestriels 2017

To Press Releases listVevey,juil. 27, 2017

Télécharger le communiqué de presse

  • Croissance organique de 2,3%, avec une croissance interne réelle de 1,4% et une adaptation des prix de 0,9%
  • Ventes affectées par les cessions nettes de -2,3% (principalement en raison de la création de la coentreprise Froneri) et par les taux de change (-0,3%), ventes totales publiées de CHF 43,0 milliards (-0,3%)
  • La marge opérationnelle courante récurrente* a augmenté de 10 points de base à taux de change constants, est restée stable à 15,8% sur base publiée
  • En raison de l’accroissement des activités de restructuration, la marge opérationnelle courante a diminué de 20 points de base à taux de change constants et de 30 points de base à 15,0% sur base publiée
  • Le bénéfice récurrent par action a augmenté de 3,4% à taux de change constants et de 2,1% à CHF 1.68 sur base publiée
  • Prévisions confirmées pour l’ensemble de l’année 2017, avec une croissance organique se situant probablement dans la moitié inférieure de la fourchette de 2-4%; marge opérationnelle courante stable à taux de change constants, résultat de l’augmentation considérable des coûts de restructuration; bénéfice récurrent par action à taux de change constants et rentabilité du capital prévus à la hausse

Mark Schneider, Administrateur délégué de Nestlé : «Nous sommes satisfaits de nos progrès en création de valeur au premier semestre 2017. Ceux-ci comprennent des améliorations opérationnelles solides et des prises de décision dans la gestion de portefeuille et d’optimisation du bilan.

La croissance organique au premier semestre n’a pas complètement satisfait nos attentes. Tandis que la croissance des volumes reste au niveau supérieur de notre industrie, les adaptations de prix demeurent faibles. L’Asie et l’Afrique ont confirmé leur dynamique de croissance positive. L’Europe de l’Ouest a enregistré une baisse de volume, ce que nous jugeons comme tout à fait temporaire. L’Amérique du Nord et l’Amérique Latine ont affiché une légère amélioration de leur croissance organique, principalement emmenée par les volumes. Nos affaires de café, d’eaux et de produits pour animaux de compagnie ont confirmé leur potentiel de croissance avec des résultats semestriels solides.

La profitabilité est conforme à nos attentes, car les économies de restructuration et les gains d’efficacité ont compensé la hausse des coûts de matières premières. Nous accélérons nos mesures d’amélioration des marges.

Nous confirmons nos prévisions pour 2017, avec une croissance organique se situant probablement dans la moitié inférieure de la fourchette de 2-4%. Nos projections de croissance organique à moyen terme d’ici 2020 restent inchangées.»

*Le résultat opérationnel courant récurrent est le résultat opérationnel courant avant les Autres revenus/charges opérationnel(le)s net(te)s. Les Autres revenus/charges opérationnel(le)s ne(te)s incluent principalement les frais de restructuration, les pertes de valeur et les résultats sur les cessions d'immobilisations corporelles, les litiges et les contrats déficitaires.

Résultats du Groupe

Total Groupe Zone AMS Zone EMENA Zone AOA Nestlé
Waters
Neslté
Nutrition
Autres
activités
Ventes 6M-2017 (CHF mio) 43'023 13'314 7'800 7'902 4'025 5'184 4'798
Ventes 6M-2016 (CHF mio)> 43'155 12'938 8'694 7'799 3'937 5'171 4'616
Croissance interne réelle> 1,4% -0,1% 0,6% 3,0% 3,5% -0,2% 4,5%
Adaptation des prix 0,9% 1,4% 0,4% 1,8% 0,5% 1,1% -0,8%
Croissance organique 2,3% 1,3% 1,0% 4,8% 4,0% 0,9% 3,7%
Cessions et acquisitions nettes -2,3% -0,9% -9,3% -0,5% -0,3% -0,3% 0,2%
Taux de change -0,3% 2,5% -2,0% -2,9% -1,7% -0,2% 0,0%
Croissance des ventes publiées -0,3% 2,9% -10,3% 1,4% 2,0% 0,4% 3,9%
Marge opérationnelle courante 6M-2017 15,0% 17,2% 16,9% 19,6% 12,0% 24,3% 13,1%
Marge opérationnelle courante 6M-2016 15,3% 17,7% 16,8% 20,1% 12,4% 23,2% 15,6%

Ventes

Les ventes totales publiées se sont élevées à CHF 43,0 milliards (-0,3%), reflétant l’impact des cessions nettes (-2,3%, principalement lié à la création de la co-entreprise Froneri) et des taux de change (-0,3%). La croissance organique a été inférieure à nos attentes à 2,3%. La croissance interne réelle a résisté à 1,4%, mais les adaptations de prix sont restées faibles à 0,9%.

La zone AMS a largement répondu à nos attentes, les produits pour animaux de compagnie aux Etats-Unis ayant repris après un départ lent dans l’année. La zone EMENA a enregistré une croissance plus lente que prévue dans le second trimestre. Les augmentations de prix sélectives en Europe de l’Ouest et le temps défavorable en juin ont eu un impact négatif à court terme sur la croissance interne réelle. La zone AOA a connu une accélération pour le cinquième trimestre consécutif, retrouvant sa position de moteur de croissance pour le Groupe. Nestlé Waters a présenté un niveau constant de croissance. Nestlé Nutrition a réalisé une croissance faible alors que le marché chinois est resté difficile et les marchés développés ont été en général légèrement négatifs. Nestlé Skin Health a dilué la croissance des ventes du Groupe en raison de comparatifs difficiles et de la pression des génériques sur les produits vendus sur ordonnance. Nespresso a continué d’être un moteur clé pour le Groupe.

Dans l’ensemble, les marchés développés ont réalisé une croissance organique faible de 0,8%, avec une croissance interne réelle solide de 1,1%, contrebalancée par des adaptations de prix négatives de 0,3%. Dans les marchés émergents, la croissance organique a ralenti de 100 points de base à 4,4%, avec une croissance interne réelle de 1,9% et des adaptations de prix de 2,5%.

La croissance par catégorie a été générale, emmenée par les eaux, le café et les produits pour animaux de compagnie. La confiserie a été la seule catégorie à afficher une croissance négative, bien qu’elle se soit stabilisée au second trimestre.

Résultat opérationnel courant

Le résultat opérationnel courant récurrent s’est maintenu à CHF 6,8 milliards. La marge est restée stable à 15,8%, mais a augmenté de 10 points de base à taux de change constants.

Les projets d’efficacité, les adaptations de prix et la gestion du portefeuille ont généré 100 points de base de valeur supplémentaire. Cependant, ces bénéfices ont été absorbés par une hausse pratiquement équivalente des prix des matières premières, tandis que notre panier de matières premières enregistrait de l’inflation pour la première fois depuis deux ans. Les dépenses en marketing consommateurs n’ont baissé que légèrement.

Comme attendu, les coûts de restructuration comme les autres éléments opérationnels nets ont augmenté dans l’ensemble de 77%, respectivement à CHF 166 millions et à CHF 349 millions, étant donné la mise en œuvre de nos initiatives d’économies structurelles. En conséquence, le résultat opérationnel courant a baissé de 2,5% à CHF 6,4 milliards. La marge opérationnelle courante a baissé de 30 points de base sur base publiée (-20 points de base à taux de change constants) à 15,0%.

Bénéfice net

Le bénéfice net a augmenté de 19% à CHF 4,9 milliards, sachant que l’année précédente avait été affectée par un ajustement d’impôts différés non monétaire et non récurrent. Le bénéfice par action publié a également augmenté de 19% à CHF 1.58 pour la même raison. Le bénéfice récurrent par action a augmenté de 2,1% à CHF 1.68 et de 3,4% à taux de change constants.

Cash flow

Le cash flow libre a baissé de CHF 2,0 milliards par rapport à l’an dernier, passant de CHF 3,3 milliards à CHF 1,3 milliard. Le principal contributeur à cette baisse a été le fonds de roulement, avec un cash outflow de CHF 1,3 milliard. Au premier semestre 2017, l’augmentation du fonds de roulement a été plus élevée qu’à la fin de la même période l’an dernier en raison de l’inflation des prix des matières premières et l’échelonnement des créances pour le marketing et les investissements en immobilisations corporelles.

Concernant notre bilan, de constants progrès ont été réalisés pour réduire structurellement le fonds de roulement net, avec pour résultat une nouvelle réduction de CHF 0,5 milliard en juin 2017, comparée à juin 2016.

Zone Amériques (AMS)

  • Croissance organique de 1,3%: croissance réelle interne de -0,1%; adaptation des prix de 1,4%
  • La croissance organique en Amérique du Nord a été faible, après une amélioration au deuxième trimestre entraînée par la croissance interne réelle
  • L’Amérique Latine a réalisé une croissance organique moyenne à un chiffre, emmenée par l’adaptation des prix; la croissance interne réelle s’est montrée légèrement positive
  • La marge opérationnelle courante récurrente de la zone AMS a augmenté de 30 points de base, mais la marge opérationnelle courante a diminué de 50 points de base à 17,2%, résultat de l’augmentation des coûts de restructuration

Ventes
6M-2017
Ventes
6M-2016
Crois-sance
interne réelle
Adaptation
des prix
Croissance
organique
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2017
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2016
Marge
6M-2017
Marge
6M-2016
Zone AMS CHF 13,3 mia CHF 12,9 mia -0,1% 1,4% 1,3% CHF 2,3 mia CHF 2,3 mia 17,2% 17,7%

Les ventes publiées de la zone AMS ont augmenté de 2,9% à CHF 13,3 milliards. La croissance organique a été modeste à 1,3%, ce qui représente tout de même une amélioration solide au deuxième trimestre, basée sur une croissance interne réelle plus forte. Les adaptations de prix de 1,4% ont été principalement enregistrées en Amérique Latine, tandis que celles en Amérique du Nord ont été légèrement positives. Les cessions nettes ont réduit les ventes publiées de 0,9%, mais les taux de change y ont ajouté 2,5%.

L’environnement commercial a été rude en Amérique du Nord, caractérisé par une faible demande de la consommation. Dans ce contexte, nous avons réalisé une croissance généralement plate aux Etats-Unis, emmenée par une dynamique positive soutenue dans les blanchisseurs de café et un retour à une croissance solide des produits pour animaux de compagnie. La confiserie est restée faible et les glaces ont baissé en raison des mauvaises conditions météorologiques. Les surgelés ont été légèrement négatifs en raison de comparatifs difficiles. Le Brésil est resté en négatif, mais a enregistré une amélioration notable, comparé à l’environnement commercial morose au premier trimestre, alors que la croissance interne réelle redevenait positive. Le Mexique a connu une bonne croissance et les produits pour animaux de compagnie ont maintenu leur dynamique à travers toute l’Amérique Latine.

La marge opérationnelle courante récurrente de la zone AMS s’est améliorée de 30 points de base, car les gains d’efficacité et les premiers bénéfices des projets de restructuration ont été supérieurs à l’inflation dans les coûts des matières premières. La marge opérationnelle courante a baissé de 50 points de base à 17,2% en raison de l’augmentation significative des coûts de restructuration, largement liés aux projets aux Etats-Unis, au Brésil et au Mexique.

Zone Europe, Moyen-Orient et Afrique du Nord (EMENA)

Croissance organique de 1,0%: croissance interne réelle de 0,6%; adaptation des prix de 0,4%

L’Europe de l’Ouest a légèrement baissé sur une base organique avec une croissance interne réelle négative et des adaptations de prix nulles

L’Europe Centrale et de l’Est a réalisé une croissance organique moyenne à un chiffre, avec une croissance interne réelle solide et des adaptations de prix positives

Le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord ont enregistré une croissance organique faible à un chiffre, la croissance interne réelle et les adaptations de prix ont été positives

La marge opérationnelle courante récurrente de la zone EMENA s’est élevée de 50 points de base, tandis que la marge opérationnelle courante s’est également améliorée de 10 points de base à 16,9%, malgré l’augmentation des coûts de restructuration

Ventes
6M-2017
Ventes
6M-2016
Crois-sance
interne réelle
Adaptation
des prix
Croissance
organique
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2017
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2016
Marge
6M-2017
Marge
6M-2016
Zone EMENA CHF 7,8 mia CHF 8,7 mia 0,6% 0,4% 1,0% CHF 1,3 mia CHF 1,5 mia 16,9% 16,8%

Les ventes publiées de la zone EMENA ont baissé de 10,3% à CHF 7,8 milliards. La croissance organique de 1,0% a été plus faible qu’au premier trimestre, car les adaptations de prix plus élevées ont été contrebalancées par une croissance interne réelle plus basse. Les cessions nettes ont réduit les ventes publiées de 9,3%, ce qui reflète principalement le transfert des activités de glaces dans la co-entreprise Froneri. Les taux de change défavorables ont réduit les ventes publiées de 2% supplémentaires.

Nous avons procédé à des augmentations de prix à travers la zone, spécialement pour Nescafé, ce qui a eu un impact à court terme sur la croissance interne réelle au deuxième trimestre. Les fortes chaleurs au mois de juin ont également défavorisé les catégories clés en Europe Occidentale. Les produits pour animaux de compagnie ont continué à générer une forte croissance à travers la zone, particulièrement en Russie. L’Afrique du Nord a connu de bonnes performances, soutenues par les adaptations de prix, tandis que le Moyen-Orient a continué de souffrir de l’instabilité politique et de la déflation constante.

Malgré le coût des matières premières plus élevé, la marge opérationnelle courante récurrente de la zone a augmenté de 50 points de base, résultant des augmentations de prix, de la gestion du portefeuille et des économies de coûts. La marge opérationnelle courante a aussi augmenté de 10 points de base à 16,9%, car les gains d’efficacité ont plus que compensé les coûts de restructuration.

Zone Asie, Océanie et Afrique subsaharienne (AOA)

  • Croissance organique de 4,8%: croissance interne réelle de 3,0%; adaptation des prix de 1,8%
  • La croissance organique de la Chine est redevenue positive au second trimestre
  • L’Asie du Sud-Est a conservé une bonne dynamique de croissance organique, stimulée par une croissance interne réelle moyenne à un chiffre
  • L’Afrique subsaharienne a gardé une forte croissance avec une croissance interne réelle et des adaptations de prix positives  Les marchés développés ont été solides, avec une bonne croissance interne réelle constante, partiellement contrebalancée par des adaptations de prix négatives
  • La marge opérationnelle courante récurrente de la zone AOA a diminué de 20 points de base, tandis que la marge opérationnelle courante a diminué de 50 points de base à 19,6%, en raison de coûts liés aux restructurations plus élevés

Ventes
6M-2017
Ventes
6M-2016
Crois-sance
interne réelle
Adaptation
des prix
Croissance
organique
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2017
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2016
Marge
6M-2017
Marge
6M-2016
Zone AOA CHF 7,9 mia CHF 7,8 mia 3,0% 1,8% 4,8% CHF 1,6 mia CHF 1,6 mia 19,6% 20,1%

Les ventes publiées de la zone AOA ont augmenté de 1,4% à CHF 7,9 milliards. La croissance organique s’est accélérée pour le cinquième trimestre consécutif à 4,8%. La croissance interne réelle est restée stable à 3,0% et les adaptations de prix ont augmenté à 1,8%. Les cessions nettes ont réduit les ventes publiées de 0,5% et les taux de change ont aussi eu un impact négatif, diminuant les ventes de 2,9%.

La croissance en Chine est redevenue positive au second trimestre, car Yinlu, la confiserie et les produits culinaires ont gagné en dynamique. L’Asie du Sud-Est et l’Afrique subsaharienne ont été les moteurs principaux de croissance pour la zone. L’Inde a réalisé une bonne performance, malgré certaines incertitudes quant à l’introduction d’une taxe sur les biens et les services. La bonne performance du Japon s’est maintenue. L’Océanie a été négative en raison de la pression sur les prix.

La marge opérationnelle courante récurrente de la zone AOA a diminué de 20 points de base en raison d’une augmentation des prix des matières premières et des investissements commerciaux consentis pour stabiliser Yinlu. La marge opérationnelle courante a baissé de 50 points de base à 19,6%, en raison de coûts liés aux restructurations plus élevés.

Nestlé Waters

  • Croissance organique de 4,0%: croissance interne réelle de 3,5%; adaptation des prix de 0,5%
  • Les Etats-Unis ont enregistré une croissance organique moyenne à un chiffre en dépit des adaptations de prix légèrement négatives
  • L’Europe a accéléré pour atteindre une croissance organique moyenne à un chiffre avec des adaptations de prix négatives
  • Les marchés émergents ont réalisé dans l’ensemble une croissance moyenne à un chiffre
  • La marge opérationnelle courante récurrente est demeurée stable mais la marge opérationnelle courante a baissé de 40 points de base à 12,0%, étant donné l’augmentation des coûts de restructuration

Ventes
6M-2017
Ventes
6M-2016
Crois-sance
interne réelle
Adaptation
des prix
Croissance
organique
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2017
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2016
Marge
6M-2017
Marge
6M-2016
Nestlé Waters CHF 4,0 mia CHF 3,9 mia 3,5% 0,5% 4,0% CHF 0,5 mia CHF 0,5 mia 12,0% 12,4%

Les ventes de Nestlé Waters ont augmenté sur base publiée de 2,0% à CHF 4,0 milliards. La croissance organique de 4,0% reflète une accélération au deuxième trimestre. La croissance interne réelle s’est améliorée à 3,5% et les adaptations de prix sont restées limitées à 0,5%. Les cessions nettes et les taux de change ont réduit les ventes publiées de respectivement 0,3% et 1,7%.

Nestlé Waters a continué à croître dans toutes les régions, avec une certaine accélération en Europe, soutenue par des conditions météorologiques favorables. Les Etats-Unis ont également enregistré une croissance organique solide avec une amélioration modeste au deuxième trimestre. Dans les marchés émergents, l’Asie du Sud-Est a affiché une croissance solide, la Chine a connu de bonnes performances après un début d’année lent, et l’Amérique Latine a réalisé une croissance à deux chiffres. Au Moyen-Orient et en Turquie, la croissance a été modérée.

La marge opérationnelle courante récurrente de Nestlé Waters est restée stable tandis que les gains d’efficacité et les économies structurelles plus élevées ont compensé le coût défavorable des matières premières, en particulier du PET. Toutefois, la marge opérationnelle courante a diminué de 40 points de base à 12,0%, étant donné l’augmentation des coûts de restructuration.

Nestlé Nutrition

Croissance organique de 0,9%: croissance interne réelle de -0,2%; adaptation des prix de 1,1%

En Chine, la croissance organique a été légèrement positive

La croissance a été légèrement positive aux Etats-Unis, tandis que la marque Gerber se stabilisait au deuxième trimestre

Les augmentations de prix au Brésil et au Mexique ont pesé sur la croissance interne réelle, mais les Philippines et l’Inde sont restées solides

La marge opérationnelle courante récurrente a augmenté de manière significative de 130 points de base et la marge opérationnelle courante de 110 points de base à 24,3%

Ventes
6M-2017
Ventes
6M-2016
Crois-sance
interne réelle
Adaptation
des prix
Croissance
organique
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2017
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2016
Marge
6M-2017
Marge
6M-2016
Nestlé Nutrition CHF 5,2 mia CHF 5,2 mia -0,2% 1,1% 0,9% CHF 1,3 mia CHF 1,2 mia 24,3% 23,2%

Les ventes publiées de Nestlé Nutrition ont augmenté de 0,4% à CHF 5,2 milliards. La croissance organique est restée faible à 0,9%, avec une croissance interne réelle de -0,2% et 1,1% d’adaptation des prix. Les cessions nettes et les taux de change ont réduit les ventes publiées de respectivement 0,3% et 0,2%.

La croissance en Chine a été mitigée. Illuma et NAN ont montré des résultats positifs, tandis que S-26 Gold a enregistré une baisse, due à l’intensification de la concurrence provenant des circuits d’importation parallèles. Dans les marchés développés, la croissance a été légèrement négative, la dynamique de la catégorie étant faible. Bien que les affaires de nutrition aux Etats-Unis soient restées atones, elles ont été aidées par la stabilisation de Gerber au deuxième trimestre. L’augmentation des prix a pesé sur la croissance interne réelle au Brésil et au Mexique, mais la croissance a été forte aux Philippines et en Inde.

La marge opérationnelle courante récurrente de Nestlé Nutrition a augmenté de 130 points de base. La marge opérationnelle courante a également augmenté de 110 points de base à 24,3%, malgré le prix défavorable des matières premières. Ceci a été réalisé grâce aux augmentations de prix, à la prémiumisation et aux économies structurelles significatives dans les activités sans contact avec les consommateurs, la plupart aux Etats-Unis et en Chine.

Autres activités

  • Croissance organique de 3,7%: croissance interne réelle de 4,5%; adaptation des prix de -0,8%
  • Nespresso a réalisé une bonne croissance organique, avec une croissance à deux chiffres en Amérique du Nord
  • Nestlé Health Science a maintenu une croissance organique moyenne à un chiffre
  • Nestlé Skin Health a enregistré une croissance interne réelle et des adaptations de prix plus faibles au deuxième trimestre
  • Dans l’ensemble, la marge opérationnelle courante récurrente a chuté de 270 points de base. La marge opérationnelle courante a également chuté de 250 points de base à 13,1%, tandis que nous investissons pour la croissance

Ventes
6M-2017
Ventes
6M-2016
Crois-sance
interne réelle
Adaptation
des prix
Croissance
organique
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2017
Résultat
opéra-tionnel
courant
6M-2016
Marge
6M-2017
Marge
6M-2016
Autres activités CHF 4,8 mia CHF 4,6 mia 4,5% -0,8% 3,7% CHF 0,6 mia CHF 0,7 mia 13,1% 15,6%

Les ventes publiées des Autres activités ont augmenté de 3,9% à CHF 4,8 milliards. La croissance organique de 3,7% était composée de 4,5% de croissance interne réelle, partiellement contrebalancée par 0,8% d’adaptation des prix négative. Les acquisitions nettes ont augmenté les ventes publiées de 0,2% et les taux de change n’ont eu aucun impact.

Nespresso a réalisé une croissance moyenne à un chiffre, avec une accélération dans le deuxième trimestre, alors que toutes les géographies ont gagné en dynamique. L’Amérique du Nord a continué de croître à un rythme à deux chiffres. Nestlé Health Science a conservé une croissance moyenne à un chiffre, avec une bonne croissance en Medical Nutrition, mais une performance réduite en Consumer Care aux Etats-Unis. Nestlé Skin Health est restée positive, mais a enregistré un ralentissement significatif au deuxième trimestre, tandis que les comparatifs difficiles et la pression des génériques sur les activités de produits sur ordonnance ont pesé sur la croissance.

Dans l’ensemble, la marge opérationnelle courante récurrente a chuté de 270 points de base, alors que nous investissons dans le marketing et la distribution pour ces trois activités. En conséquence, la marge opérationnelle courante a chuté de 250 points de base à 13,1%.

Prévisions 2017

Prévisions pour l’ensemble de l’année confirmées, avec une croissance organique se situant probablement dans la moitié inférieure de la fourchette de 2-4%. Afin de générer de la profitabilité future, nous sommes en train d’augmenter considérablement les coûts de restructuration. En conséquence, nous prévoyons que la marge opérationnelle courante à taux de change constants reste stable. Le bénéfice récurrent par action à taux de change constants et l’efficacité du capital sont attendus à la hausse.

Contacts Media Robin Tickle Tél.: +41 21 924 22 00 

    Investisseurs  Steffen Kindler                    Tél.: +41 21 924 35 09 

Annexe

Depuis le 1er janvier 2017, Nestlé Professional est rapporté comme une activité gérée au niveau régional intégrée dans les zones. Depuis cette même date, le Venezuela est exclu du calcul de la croissance interne réelle, de l'adaptation des prix et de la croissance organique, afin de mieux refléter la performance commerciale récurrente.

Aperçu des ventes du premier semestre et résultat opérationnel courant par secteur opérationnel

Total Groupe Zone AMS Zone EMENA Zone AOA Nestlé
Waters
Neslté
Nutrition
Autres
activités
Ventes 6M-2017 (CHF mio) 43'023 13'314 7'800 7'902 4'025 5'184 4'798
Ventes 6M-2016 (CHF mio)> 43'155 12'938 8'694 7'799 3'937 5'171 4'616
Croissance interne réelle> 1,4% -0,1% 0,6% 3,0% 3,5% -0,2% 4,5%
Adaptation des prix 0,9% 1,4% 0,4% 1,8% 0,5% 1,1% -0,8%
Croissance organique 2,3% 1,3% 1,0% 4,8% 4,0% 0,9% 3,7%
Cessions et acquisitions nettes -2,3% -0,9% -9,3% -0,5% -0,3% -0,3% 0,2%
Taux de change -0,3% 2,5% -2,0% -2,9% -1,7% -0,2% 0,0%
Croissance des ventes publiées -0,3% 2,9% -10,3% 1,4% 2,0% 0,4% 3,9%
Résultat opérationnel courant
6M-2017 (CHF mio)
6'449 2'284 1'315 1'550 481 1'260 628
Résultat opérationnel courant
6M-2016 (CHF mio)
6'611 2'290 1'461 1'570 487 1'199 718
Marge opérationnelle courante 6M-2017 15,0% 17,2% 16,9% 19,6% 12,0% 24,3% 13,1%
Marge opérationnelle courante 6M-2016 15,3% 17,7% 16,8% 20,1% 12,4% 23,2% 15,6%

Aperçu des ventes du premier semestre et résultat opérationnel courant par produit

Total Groupe Boissons
liquides et en
poudre
Eaux Produits
laitiers et
Glaces
Nutrition et
Health
Science
Plats préparés
et produits pour
cuisiner
Confiserie Produits pour
animaux de
compagnie
Ventes 6M-2017 (CHF mio) 43'023 9'814 3'772 6'499 7'476 5'732 3'703 6'027
Ventes 6M-2016 (CHF mio)> 43'155 9'653 3'680 6'991 7'364 5'903 3'735 5'829
Croissance interne réelle> 1,4% 1,7% 3,7% 0,1% 1,2% 1,2% -0,6% 2,6%
Adaptation des prix 0,9% 1,5% 0,5% 2,1% 0,2% 1,5% -1,0% -0,6%
Croissance organique 2,3% 3,2% 4,2% 2,2% 1,4% 2,7% -1,6% 3,2%
Résultat opérationnel courant
6M-2017 (CHF mio)
6'449 2'192 460 1'065 1'376

857

322 1'246
Résultat opérationnel courant
6M-2016 (CHF mio)
6'611 2'204 461 1'220 1'359 897 384 1'200
Marge opérationnelle courante 6M-2017 15,0% 22,3% 12,2% 16,4% 18,4% 15,0% 8,7% 20,7%
Marge opérationnelle courante 6M-2016 15,3% 22,8% 12,5% 17,5% 18,5% 15,2% 10,3% 20,6%