Nespresso et le recyclage de capsules

Les capsules Nespresso

L’aluminium est le meilleur matériau pour préserver les arômes des cafés Nespresso, car il les protège des facteurs pouvant altérer leur goût et leur qualité, tels que l’oxygène et la lumière. Il est aussi recyclable à l’infini sans perte de propriétés. C'est pourquoi, Nespresso a lancé son système de recyclage de capsules usagées avec comme objectif de développer ses capacités de collecte à hauteur de 75% d’ici 2013. En 2011, plus de 2 mille tonnes de capsules seront recyclées en France.

Nespresso simplifie la collecte des capsules par :

• L’installation d’espaces de collecte dans les boutiques Nespresso, les réseaux de points de collecte
• La collaboration avec des sociétés de coursiers pour la collecte à domicile.

En France, Nespresso dispose, depuis 2008, de son système de récupération de capsules, via des magasins grâce au réseau Mondial Relay, des déchetteries et la collecte en entreprises, soit près de 2points de collecte. Ceci est complété par la collecte à domicile à Paris et Marseille par des coursiers en charge des livraisons.

De plus, en 2010 Nespresso a mis en place dans 3 départements (Alpes Maritimes, Var et Lot) des tests pour intégrer les capsules usagées dans le système de tri sélectif («poubelles jaunes»): système électromagnétique de courant Foucault permettant de séparer les petits emballages tels que les capsules, mini canettes, papier d’aluminium…

Une fois les capsules récupérées, l’aluminium, séparé du café, est recyclé tandis que le marc est mélangé à d’autres matières organiques pour fabriquer du compost. L’aluminium recyclé ne génère que 5% d’émissions de gaz à effet de serre par rapport à la production de l’aluminium primaire. Ainsi, une capsule recyclée permet de réduire de 20% le bilan d’émissions CO2 d’une tasse. Outre son engagement sur la collecte et le recyclage, Nespresso recherche des moyens plus durables de s'approvisionner en aluminium.