Pour Nestle, le conditionnement de ses produits doit les rendre encore plus faciles à savourer

janv. 20, 2012

Nestlé adapte le conditionnement de certains de ses produits pour que les consommateurs de tous âgDe gauche à droite : Grâce à ces gants, Jacky Nordsvan, spécialiste du conditionnement chez Nestlé Australie et Fergal Barry d’Arthritis Australia, peuvent ressentir la manière dont l’arthrite restreint l’agilité et la force.es puissent les utiliser sans difficulté.

L’une des solutions retenues est une création de l’Université de Cambridge au Royaume-Uni appelée « Inclusive Design ».

Nestlé est la première entreprise agroalimentaire à adopter cette méthode développée dans le cadre du partenariat passé avec l’université en 2009.

Inclusive Design est un processus qui vise à adapter la conception du produit pour répondre aux besoins d'un plus grand nombre de personnes.

Les outils spécialisés d’Inclusive Design permettent ainsi aux sociétés de déterminer les moyens de rendre leurs produits plus faciles à utiliser.

 

Une philosophie du design

« Nestlé est en train de prendre la tête du développement de cette philosophie du design », explique David Wiggins, directeur du conditionnement de Nestlé Royaume-Uni.

« En matière de conception, Inclusive Design nous a permis de passer de « bien » à « excellent ».

L’idée est d’innover dans le design pour offrir de nouveaux avantages à chacun de nos consommateurs », ajoute-t-il.

Nestlé cherche également à rendre l’utilisation de ses produits encore plus sûre, à en garantir la fraîcheur, à fournir des instructions faciles à comprendre et à réduire les déchets au minimum.

« Placer le consommateur au centre de la problématique de développement du conditionnement signifie créer des produits et des conditionnements faciles à utiliser quel que soit l'âge, le handicap ou la condition physique du consommateur », déclare Anne Roulin, Directrice générale Conditionnement et Design de Nestlé.

 

Des gants très spéciaux

En Australie, une paire de gants spéciaux élaborée par des chercheurs de l’institut Georgia Tech Research d’Atlanta aux Etats-Unis permet à Nestlé de comprendre l’impact de l’arthrite.

Les spécialistes du conditionnement de Nestlé ont utilisé ces gants sur cinq des produits les plus appréciés de la société afin de simuler les effets de cette maladie incapacitante qui limite les mouvements et la force des personnes qui en sont atteintes.

Ainsi, Nestlé a lancé l’an dernier, avec le concours d’Arthritis Australia, une échelle de référence de l’accessibilité.

Cette échelle permet aux concepteurs d’emballage de prévoir le nombre de personnes qui pourront utiliser leurs produits.

« Le consommateur veut un conditionnement facile à ouvrir et des produits faciles à utiliser », explique Fergal Barry, responsable des partenariats stratégiques d’Arthritis Australia.

« Mais pour les fabricants, jusqu’à présent, évaluer la performance de leurs emballages sur ce plan représentait un défi. Notre échelle a un peu bousculé leur perception des choses », ajoute-t-il.

 

"Un vrai soulagement"

Wendy Favorito, 41 ans, a accueilli favorablement l’initiative de Nestlé Australie de repenser certains de ses conditionnements.

Pour cette orthophoniste de Sidney qui souffre d’arthrite depuis l’âge de six ans, les tâches quotidiennes comme la préparation des repas de ses enfants ou l’ouverture d’une bouteille sont d’une extrême pénibilité.

« Chaque jour de ma vie a été une bataille contre les conditionnements ! L’action d’Arthritis Australia et de Nestlé est un véritable soulagement pour moi, elle va certainement m’apporter davantage d'indépendance dans ma vie quotidienne », espère-t-elle.

« Si je peux ouvrir plus facilement un emballage, j’aurais davantage envie de l’acheter, et je ne parle pas que de moi mais également de la population vieillissante. »

"Un atout clé de la marque"

Nestlé élabore déjà des conditionnements faciles à utiliser grâce à ce nouveau processus de conception.

L’an dernier, la compagnie a repensé le conditionnement de son café Nescafé Gold pour le rendre plus accessible : nouvelle boîte avec une meilleure prise en main, capuchon à vis avec indicateur sonore de verrouillage et membrane fraîcheur métallique facile à enlever.

« Nous voulions concevoir une nouvelle boîte pour Nescafé Gold et notre première étape a été de recueillir l’avis des consommateurs », explique Philippe Domansky qui a piloté ce projet de modernisation au centre Produit et Technologie de Nestlé à Orbe en Suisse.
 
« De toute évidence, nos clients appréciaient beaucoup la forme de l’ancienne boîte : il fallait absolument préserver cet atout clé de la marque.

« Notre nouvelle boîte offre un look plus moderne mais conserve sa forme fondamentale qui évoque le café Nescafé Gold » précise-t-il.

Facilité d'utilisation

Nescafé Gold n’est pas le seul produit Nestlé à bénéficier du nouveau concept.De gauche à droite : Avant et après. Notre nouveau flacon, plus facile à saisir, et son nouveau bouchon, plus simple à ouvrir.

Aux Etats-Unis, la compagnie a lancé en février de l’année dernière un nouveau conditionnement pour sa marque de boisson prête à l’emploi Boost.

Cette gamme de boissons nutritives complètes cible les personnes âgées dénutries ou en risque de malnutrition.

Pour que ces consommateurs puissent plus facilement utiliser les boissons de la gamme Boost, une équipe internationale de spécialistes Nestlé a travaillé sur la modernisation des conditionnements.

Elle a ainsi amélioré le flacon pour faciliter la prise en main, éliminé le film de scellement intérieur et repensé le bouchon pour simplifier l'ouverture et redessiné les packs pour qu’ils soient plus pratiques à manipuler.

Utilisez la barre de défilement pour voir comment le conditionnement de Boost a été amélioré.



Liens connexes :

Nescafé Gold

Utilisez la barre de défilement pour voir comment le conditionnement de Boost a été amélioré.


Pour en savoir plus sur les travaux de Nestlé dans le domaine du conditionnement :

Un atelier mondial de Nestlé fait évoluer durablement la conception des produits

Nestlé considère les bioplastiques comme l’avenir du conditionnement